Archive for janvier, 2012


Hallucinations!

Bah oui, j’ai des hallus là! sérieux!

Je me suis cassé le cul à leur faire des tuyaux pour qu’elles s’amusent etc., comme j’ai pu le voir sur tous les sites/forums/etc. que j’ai consultés…résultats, elles en ont rien eut à faire, seule Penny a daigné y aller un peu. Bon ou alors ça a été tellement ponctuel que tu te dis « franchement, mais pourquoi je me suis donné du mal! »… et voilà t’y pas que tout à l’heure je découvre ça!

Donc voilà, les trois affalées les unes sur les autres dans le tube, comme si de rien n’était… franchement parfois elles me font halluciner!

Il se trouve que depuis l’instant même où j’ai véritablement mis mon nez dans le jeu de rôles, j’ai plus été attiré par les univers que par les règles du jeu.

Avant d’aller plus loi je vais peut être expliquer à ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit quand j’emploie le terme « background ». Le mot en lui-même désigne un arrière-plan. Dans le contexte des jeux, films et autres créations intellectuelles en langue fontainienne, il s’agit du contexte de l’histoire, et ce quelle qu’elle soit: historique, futuriste, fantastique, ou autre. Au final il s’agit bel et bien d’arrière-plan dans lequel les histoires contées par le MJ et les PJs vont avoir lieu, au moins dans le cadre rolistique. Anglicisme tout à fait à propos et personnellement je le trouve plus engageant que le simple « arrière-plan ».

Pour en revenir à ce que je disais au départ, oui je préfère l’univers et donc le background par rapport aux règles. Pour quelle raison me direz-vous? et bien tout simplement parce que je suis quelqu’un qui apprécie les histoire, qui aime à naviguer dans les flots de l’imaginaire humain et de ses méandres si riches. Ne peut-on pas le faire par des jeux simple n’ayant pas véritablement de BG (abréviation de ‘background’)? Si on peut, moi compris dans ce « on », le faire. Je dois avouer adorer le poker et d’autres jeux considérés comme plus ludiques et en tout cas appartenant à des univers se réclamant plus de la ludicité. Mais là c’est pas le propos.

Dans le JDR, il s’agit de marier l »univers des règles, héritage de son ancêtre le wargame, et l’univers des histoires, héritier de la littérature avec entre autres Le Seigneurs des Anneaux. Comment ça s’est passé, disons que ça a été en quelque sorte une évolution de l’activité de jeunes gens voulant vivre des aventures et qui étaient déjà adonnés à quelques activités.*

Toutefois, en ce qui me concerne je dois bien avouer être plus un rêveur qu’un mathématicien… aussi je suis plus tourné vers l’histoire que vers les règles. Oui certains diront que ça ne s’est pas vu, surtout quand on sait ce que j’ai pu faire avec chaque jeu ces dernières années où j’ai passé mon temps à compiler les règles etc. Mais à vrai dire dans ces cas là, c’était essentiellement pour éviter les prises de tête avec les accrocs aux règles et les recherches désespérées dans 300 bouquins pour chercher un pauvre petit pour de règle… Bref, l’histoire est donc mon fer de lance. Parce que voir ce que l’on peut créer, même à partir d’éléments déjà existant est absolument incroyable et fascinant. J’en suis même arrivé pour certains jeux à devenir une encyclopédie ambulante (Werewolf: the Apocalypse par exemple). Mais je me suis pris à mon propre jeu, voulant trop être cette encyclopédie, j’avais du mal à faire vivre cette imagination qui me tenait, et me tient toujours, à coeur. J’étais tellement attaché à ces univers que le simple fait de les changer un tout petit peu me faisait crier à l’hérésie.

J’ai fini par évoluer depuis, à me dire qu’en réalité aucun de ces univers ne correspondaient à ce que je cherchais vraiment, à ce que je voulais vraiment. Et c’est là que j’ai commencé à développé des univers et des idées propres. Mon imagination et ma réflexion arrive ainsi à mieux s’épanouir 🙂

Mais et les règles dans tout ça? Si ça ne tenait qu’à moi, on jouerait avec une seule règles: faites vous confiance, le MJ n’est pas là pour vous entuber, mais pour que vous viviez tous des aventures et vous amusiez. Mais il est triste (selon moi) de constater qu’on en est encore loin. Aussi il nous faut des règles. Un de leurs plus gros problèmes selon moi, c’est d’être quelque chose d’assez limitatif. Evidemment qu’on peut les transformer et tout et tout… mais justement ça crée un petit quelque chose d’assez frustrant. Les systèmes de jeu génériques sont d’après moi bien trop génériques justement, dans la mesure où, à l’instar de GURPS, Rolemaster, j’en passe et des (pas forcément) meilleurs, ils essayent d’aborder toutes les possibilités et tous les points de vue. Ce faisant, ils deviennent excessivement lourds…

Pour moi le mieux (enfin cf. le paragraphe précédent quand même hein!^^) est une base de jeu très simple, rapide d’apprentissage et qui justement ne sera pas trop explicative. La raison en est très simple: c’est qu’il n’alourdira pas dès le début le jeu. Il laissera une marge de manoeuvre à l’ensemble des joueurs d’envisager des solutions aux problèmes rencontrés (à l’instar des personnages incarnés 😉 ) et de ne pas réellement y penser tant que ce type de situation n’a pas fait parti des aléas de la vie de ces personnages. Avoir un corpus tout construit peut être un atout, mais cela peut aussi être un frein pour l’imagination, déjà sur les possibilités de l’univers (surtout quand on s’aperçoit que les règles ne sont pas adaptées à ce dernier) et ensuite sur les possibilité créatrice des joueurs. Je ne prétend pas que tous nous soyons d’éminents créateurs, les règles pouvant même appuyer (d’où l’idée de l’atout) ceux ayant du mal. Avoir juste une base peut en tout cas amener à la réflexion sur de la création.

Toujours est il que même au niveau des univers, des BGs, je suis du genre à aimer créer moi-même ce que j’aime… oui, ça peut être long et parfois ne jamais voir le jour, mais en tout  cas c’est gratifiant. Aller à la pêche aux inspirations est également tellement bon 🙂 En y repensant, entre mes début et aujourd’hui, oui j’ai beaucoup changé.

* Oui je ne veux pas ici refaire un historique de comment ça s’est passé. Au pire allez voir (et la suite se trouve sur le même site).

Voilà une petite vidéo qui pourrait/devrait en faire réfléchir plus d’un…:

 

Prêt à jeter – videos.arte.tv.

Bah ouai, elles se paient ma tête, regardez:

ça c’est Penny

ça c’est Mata (avec la queue de Penny qui dépasse^^)

ça c’est Karni

On peut dire qu’elles y sont allées toutes seules et là on peut un peut voir comment elles ont grossies depuis que je les ai 😛

Martine!

Histoire d’égailler un peu ce petit blog, j’ai trouvé des images (toutes disséminées un peu partout aussi je ne vais pas mettre les liens à chaque fois) sur le net concernant la petite Martine (pour en savoir plus sur l’original, allez ICI… mais attention! cette petite nana est loin (que dis-je?!) très loin d’être la gentille petite fille qu’on croirait! Regardez, et comprenez!

c’est une jolie histoire que je viens de vous raconter via ces innocentes couvertures non? XD

RIP

A mon camarade qui nous a quitté cette nuit je veux dire que je le salue…

Je voulais te rendre hommage ici.

S’il y a quelque chose où tu es, je te souhaite que cela soit mieux qu’ici et que tu en profites.

RIP man

Bon et bien j’ai un peu réfléchi ces derniers jours, aux vues de ma situation actuelle (santé et tout et tout) et voilà ce qu’il en ressort: je compte doubler mon année, avoir mes UE « scolaires » (j’entends par là les trucs du genre « Histoire et théorie 2 », « Amériques », etc.), repasser l’année prochaine le terrain et, si je n’y arrive pas ce semestre, faire mon stage en entreprise; rentrer sur Toulon, puisque même si je n’ai pas toutes les UE scolaire, j’aurai déjà les cours pour celles-là, donc je n’aurai plus besoin d’assister aux cours, du coup je pourrai vraiment bosser et être près de la famille et de les amis 🙂 … sans compter que la vie me coûtera beaucoup moins cher!

D’ailleurs j’en profite! Si quelqu’un se sent pour une collocation dans Toulon à partir de Juillet (en mettant évidemment à l’avance quelques règles), je suis plus que preneur! (évidemment pas trop cher non plus^^)

Sous ce titre quelque peu cours et qui finalement n’évoque pas grand chose, en dehors de notre satellite naturel évidemment, se cache une assez bonne surprise.

Il s’agit d’un flim britannique se déroulant dans un avenir plus ou moins proche, bah sur la lune en fait. Il se trouve que l’humanité a enfin trouvé une source d’énergie écologique, l’helium-3, et que l’on a découvert sur la lune (décidément elle est importante dans ce flim^^) dans la poussière de la surface lunaire. Dans un complexe pratiquement entièrement automatisé, avec une IA chapeautant le tout nommé Gerty, un être humain est là pour faire de la maintenance, récupérer les doses d’hélium-3 récoltées, et tout ce genre de petits boulots pour la société Lunar. Ce type, le héros de l’histoire, s’appelle Sam Bell et est incarné par Sam Rockwell. Il est en contrat de 3 ans et se retrouve donc tout seul là-haut avec pour seule compagnie Gerty, attendant de pouvoir revoir sa femme et sa fille.

Un jour, alors qu’il est allé faire la récupération de l’hélium-3 dans une des « moissonneuses »,quelques jours avant la fin de son contrat, il a un accident qui endommage la moissonneuse. Il se réveille dans l’infirmerie de la base, avec Gerty qui le prend en charge en lui expliquant qu’il vient d’avoir un accident et qu’il y a de fortes chances qu’il ait des trous de mémoire, etc. Et c’est là que tout part en sucette!

Si je vous en révèle trop maintenant ça vous gâcherai une partie du plaisir. Rien d’impressionnant dans ce flim, j’entends par là qu’il n’y a pas d’effets spéciaux mirobolants, pas de scène d’action de ouf malade!, ou quoi que ce soit dans ce genre. C’est de la SF, certes, mais basée plus sur un huit-clos et une réflexion sur l’homme, son rapport à la technologie, etc.

Assez bonne surprise et si vous ne cherchez pas spécialement le gros cinéma hollywoodien, je vous le recommande chaudement!

Et bien voilà, aujourd’hui, soit le 18 janvier 2012, j’ai décidé, dans la mesure où je n’avais pas cours, de descendre sur Toulon pour plusieurs choses: voir ma mère, passer à ma banque et aller voir mon médecin…

Autant dire que tout ne s’est pas tout à fait passé comme prévu. Mais commençons par le débutement:

Je me suis levé à 6h pour prendre un train à 7h31. Je me lève, presque frais et dispos, et part de chez moi vers 7h moins 5. J’arrive à la gare a 7h05, je prend mon billet, rentre dans le train de 7h11, je cherche une place… et que ne fut pas ma surprise de voir une copine de mes premières années de fac qui fait de la psycho et vit sur Aix! Alors du coup on s’est donné quelques news, on a un peut discuté de nos vieux souvenirs (St John de la Paule si tu nous entends) et échangé quelques anecdotes. Donc bonne surprise, ça a fait plaisir et c’était cool.

Une fois arrivés à Marseille, je regarde quand est le prochain TER en partance pour Toulon… en fait il y en avait un qui était encore là, direct, mais qui aurait du partir à 7h21… rappelons que entre Aix et Marseille c’est 3/4 d’heure/1h… et je vois le retard annoncé: 1h30! Je regarde les suivant… tous annoncés avec pas mal de retard, y compris les TGV. Je me suis dit que vraiment il fallait que je sois hyper chanceux pour que ça arrive LE jour où je descend sur Toulon. Il y avait un problème sur les lignes Toulon-Marseille du côté d’Aubagne. En fait ils ne savaient même pas quand on pourrait partir. Bref, je me suis calé dans le direct et j’ai attendu. Il a fini par partir vers 9h10.

Un peu agacé, une fois arrivé je me suis dit que j’allais prendre le bus directement pour aller chez ma sister. Bon là je vois ma mère et mon filleul! Je ne m’attendais pas du tout à le voir, mais bon c’était une assez bonne surprise 🙂 Et par contre Ambre n’était pas là, alors que je m’attendais à la voir. Je discute un peu avec ma mère (qui me dit que Ambre et monté chez ma tante), j’emmerde un peu le Flo (qui soit dit en passant était plus que volontaire) et voilà. Mon autre neveu, Yan, finit par arriver, on se fait un petit repas en famille et voilà. Fin du repas, je me cale avec les nabots sur le canapé, la vieille va prendre son café avec ses soeurs (une étude sur cette tradition familiale s’imposerait :p ), et avant elle impose à ses petits-fils un impératif: à 14h on fait ses devoirs! L’heure venu je les envoie faire leur devoirs, Flo n’en avait pas et Yan si. A un moment Yan redescend de sa chambre et nous annonce qu’il y a un exercice qu’il n’arrive pas à faire, style « donc je ne le fais pas, mais au moins j’ai essayé ». Je n’ai pas lâché le morceau et son frère lui a proposé son aide. Ma mère est redescendue, Marine est arrivée… et on ne l’a pas laissé s’en tirer à si bon compte. Quand je suis parti, on était encore à essayer de le convaincre de lire un petit texte de quelques lignes… ah les jeunes je vous jure!^^ (en plus ça ramène à sa fainéantise propre XD )

Je suis donc allez au Pont du Las pour voir mon médecin… arrivé devant son cabinet je vois que ce n’est pas avant 16h30, il est alors 15h30 :/ … mais aussi que c’est sur rendez-vous le mercredi (j’avais un tantinet oublié:p ). Résultat, bah je vais redescendre vendredi… alors que j’ai 4h de cours au lieu de 3, ce qui veut dire que je ne pourrais pas prendre le train avant au mieux 13h30, enfin je viens de voir les horaires c’est 13h50… et avant 13h10 (#erreur système!!!!!!#). Pour arriver à 16h05… donc ensuite le bus, arrivée au cabinet au mieux à 16h30, pour une fermeture à 18h 😥  Mais bon je vais le faire! oui! oui! je peux le faire! Et après il faudra rentrer aussi… ou alors je trouve un truc à faire le vendredi soir et des gens généreux pour m’héberger :p Et accessoirement j’ai oublié de passer à la banque aussi^^

En partant pour la gare de Toulon, je me suis arrêté à L’Atanière histoire de me prendre mon exemplaire du premier numéro du nouveau Casus Belli! Et qui ne vois-je pas là-bas? Le Nain-compétent national, notre Mika le barbu! Sans compter évidemment mes camarades habituels. Donc un peu de discussion, assez difficile je dois dire en raison des effets d’un certain médoc, de la franche rigolade… donc c’était cool.

J’arrive à la gare, un train qui part dans la foulé… arrivé à Marseille, un autre qui part aussi dans la foulée, mais avec plein de flics, des contrôleurs à gogo et ne parlons pas du service de sécu de la SNCF! (on croirait voir les prémices des milices corporatistes des univers d’anticipations!) Donc je suis rentré bien plus tôt que ce que je pensais…

Bref du bon et du beaucoup moins bon, mais pas mal de surprises… la journée n’a pas été perdue 🙂

Ouai je suis assez d’accord, regardez et faites vous plaisir^^

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid1787-c-groland.html?vid=571013