Archive for juin, 2012


Les gens qui me disent

« mais quel intérêt? »

me font vraiment rire. En effet, ils ne cessent de me poser ce genre de question à propos de ce que je lis, de mes activités ludiques (jeux de rôles et autres), de mes études, et j’en passe. Mais à chaque fois cela me fait rire, parce que la plupart du temps ce sont des gens qui passent leur temps à regarder la télé, travailler… et c’est tout. Si la vie devait se résumer à ça, je préfèrerai encore y mettre fin et sans aucune hésitation.
Quel intérêt donc? est ce que le fait de se forger un imaginaire est une raison suffisante? à mon sens oui, mais tentons de trouver autres chose. Le fait de se forger un esprit critique? mais comment alors c’est possible? tout simplement par le fait que par le billet de la rencontre avec d’autres visions du monde cela permet de percevoir les choses d’une autre manière et donc de voir que les choses ne sont pas toujours comme on le pense… aussi on se forge un esprit critique et une autre façon de voir le monde. Plus loin encore? Allez, je me sens en forme aujourd’hui! Et si tout ceci nous donnait une plus grande tolérance envers la différence. Différence de penser, de croire, d’être… Si en plus de tout ça on en vient à ajouter le simple fait de s’amuser, j’ai envie de dire: WOUHOU!!!!!!
Aussi je dédie ce post à tous mes camarades lecteurs, spectateurs (oui je suis un féru de séries, animés et flims, qu’ils soient sur le cyclimsme ou non), rôlistes, GNistes, ludistes en général! Car si cela semble emmerder certaines personnes qui ne sont pas capable de voir l’intérêt de telles activités, c’est qu’ils ne seront jamais capable de voir le monde autrement que de leur manière et que le plaisir du contact humain (qu’il soit virtuel, y compris par la lecture, ou non) ne leur apportera jamais le moindre plaisir et j’en suis plus que navré pour eux! ils ratent un des meilleurs éléments de la vie!

Voilà, c’était juste pour dire ça^^

Publicités

Mieux vaut avoir des remords que des regrets. Celui qui a des remords est celui qui a osé agir, celui qui a des regrets est celui qui aurait aimé agir.

Ne fait pas autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent… l’inverse est cela dit tout aussi vrai.

Voilà que ces derniers jours j’en suis venu aux réflexions suivantes.

Comment se fait il que les couples et même tout en général finit par duré de moins en moins longtemps, au moins dans les sociétés occidentales?
Y aurait-il une raison à ça?

J’ai une théorie à ce propos. Il se trouve que les nouvelles technologies permettent une communication et un accès aux informations beaucoup plus rapides qu’aux époques, on peut même dire qu’à toutes les époques précédentes.
Selon moi, chaque individu se forge sa propre identité culturelle à partir de ce qu’il voit, entend, expérimente. Chacun possédant une perception propre, il sélectionnera ce qui l’intéresse le plus dans le flux de données qui lui est donc le plus adapté. De plus chaque individu évolue sans cesse et plus le flux de données sera important, plus son évolution sera rapide et risque d’être important.
« Et alors? » me direz-vous. Et bien voilà. Si autrefois les informations étaient moins facilement disponibles, s’il étaient moins rapide d’y avoir accès, le corpus d’informations à partir duquel l’individu se forgeait était ainsi plus réduit, les changements possibles étant ainsi plus réduits et moins amples. Ainsi, si aujourd’hui ces changements se trouvent plus importants c’est justement à cause de ça, de l’ampleur et de la facilité d’accès des informations.

Non je n’oublie évidemment pas le facteur de l’expérience personnelle. Comme pour tout, lorsque plusieurs facteurs sont en jeu, c’est fonction de l’individu qu’un de ces facteurs sera plus important que l’autre. Ici c’est la même chose.

Attention ce n’est qu’une théorie qui aurait besoin d’être vérifiée cela va sans dire.

Humour

L’humour est une richesse et non une honte. Il nous accompagne dans tous les aspects de notre vie et nous permet de relativiser les choses, d’alléger le poids de nos souffrances et de partager la bonne humeur. C’est un liant social. Ne jamais l’oublier, toujours la partager, savoir l’employer.

Il existe parfois tout un monde entre la réalité factuelle et les apparences données.

Devoirs

Les droits sont toujours accompagnés de devoirs. C’est un des principes même de tout groupe social.

Respect

Voilà celle d’aujourd’hui:

Le respect est un élément essentiel de la vie en communauté. Le respect vise à faire ce qui a été dit, de ce qui est engagé auprès de l’autre, qu’il matériel, immatériel, réel ou imaginaire. En effet de l’imaginaire en réalité découle une part de soi-même. En somme on doit se respecter soi-même, l’autre, dans les droits mais aussi les devoirs, la parole donnée, les accomplissement de chacun… Le respect est ce qui permet à une communauté de tenir. Sans lui, ce n’est que méfiance et début de la fin.

Un peu  plus long que le précédent non? 😉

Autodérision

Voici ma première pensée du jour:

L’autodérision est le premier pas que l’on fait vers la maturité

 

Bah quoi, j’ai pas dit que ça allait être long >:|    ;P

je rêve d’un lendemain terrassant les jours lugubres qui s’amassent sur mon présent et réduisent à néant mon passé

je veux de l’espoir, de la vie et du bonheur… ma vie s’épuise à une vitesse dépassant mon imagination

et je ne sais comment stopper ce phénomène, ni comment ne pas emmener certaines personnes avec moi dans le gouffre de mon anéantissement

l’espoir…  le peu de cette précieuse denrée qu’il me restait est en train de m’échapper

je n’ai pas la réponse à tout… et je ne suis que celui qui tente de montrer le chemin, pas celui qui peut le parcourir

ma voix reste un écho lointain pour les hommes… seul l’échec leur permet de donner un sens à ces bruits flous résonnant au loin

va-t-on seulement faire attention à sa disparition?

je n’oserai pas m’avancer sur la question

j’aimerai parfois être libéré de l’attente qui me lie au néant, car la fatigue me harcèle et me prend dans ses bras comme une amante jamais repue d’envies et de désirs bruts, forts et inatteignables

où est celui qui m’a tant promis et m’a tant pris?!

je le hais! je le hais du plus profond de mon coeur, jusqu’aux tréfonds de mon être! je le hais!

qui suis-je? rendez moi ma vie! rendez moi ce que je suis… je veux être un être et non un cauchemar avili

vie m’entends-tu? ou es tu aussi sourde à ma voix que les gens qui ne l’échote* pas?

 

* à celui qui se demande ce que cela peut vouloir dire, c’est un mélange entre « écouter » et « échos »