Voilà que je me prends à penser, réfléchir et ce genre de choses à l’avenir…
une fois de plus je vois bien que les choses ne sont pas simples et qu’elles ne sont pas faites pour le rester. Il est quelques personnes qui sont de plus en plus floues sur les photos de mon futur et étrangement aucune qui se clarifie.
Je ne me sens pas mal, pas vraiment. Ce n’est pas les sensations provoquées par une dépression, fausse ou réelle (ou tout du moins réellement crue), non plutôt une lassitude devant la roue qui semble ne pas vraiment tourner, les situations ne changeants qu’en surface, etc.
Du renouveau. Voilà ce dont je semble avoir besoin. Peut être en ai-je besoin plus régulièrement que ce que je ne le crois, mais toujours est il que je n’en ai pas autant que j’en voudrai! Je ne suis pas contre le nouveau avec de l’ancien ne nous trompons pas là-dessus et je suis même certain qu’une pointe d’ancien ne pourrait que me faire le plus grand bien… en fait j’espère que j’aurai cet ancien dont j’ai besoin qui me suivra vers la route de cet avenir nouveau.
Toujours est-il qu’aujourd’hui je me sens seul, morne et gris, comme le phoenix en cendres qui n’attend que sa renaissance. Même certains de mes anciens liens semblent se tarir et couler vers d’autres contrées, me laissant asséché.

Le destin m’a montré que certains choix que j’allais faire n’allaient pas être les bons… enfin en tout cas je préfère voir les choses comme ça, c’est bien plus rassurant.
Toutefois, si j’ai voulu ces choix, c’est que la vie et les voies que j’avais empruntées précédemment n’étaient plus ce qui me convenaient.
Le sentier que je parcourais m’a peut être amené vers une nouvelle route, celle-ci me conduisant vers une nouvelle vie, le bagage que je porte sur le dos n’étant pas très gros, mais empli de tout ce que j’aurai appris de la vie et des gens m’y ayant été présentés.

Vie, nous verrons si je fais bien de t’écouter, car je sais que ce qui va se produire risque de briser des choses et faire mal à des gens…