Category: Les chroniques de l’imaginaire humain


En réaction à la création d’un contexte cyberpunkien de Geek Librairie, je me suis permis de pondre une petite réflexion sur le style littéraire de cyberpunk. Voici donc en suivant le lien de quoi il s’agit:

 

Regardez la vidéo et allez lire!

Publicités

Cela faisait donc un moment que je n’avais rien posté et/ou fait concernant cette petite traduction, et même si ce n’est pas grand chose, c’est déjà ça.

Ceux qui voient des fautes ou des choses qui les dérangent, dites le moi, ça peut être utile 🙂

Farscape-001-004' Farscape-001-005' Farscape-001-007' Farscape-001-006' Farscape-001-008' Farscape-001-009'

Variantes?

Voilà-t-y pas que j’ai une idée qui me vient en tête:

Il se trouve que je n’aime pas trop les listes d’équipement. Alors certes, parfois c’est amusant, mais  je dois avouer que m’en passer je préférerai. Aussi, voilà l’idée qui me vient en tête, et même si j’ai une ou deux directions particulières, il n’y a pour le moment aucun système de jeu qui est évoqué en particulier:

  • Les personnages, qu’il soit question ou non du principe des classes, races ou autres, ont quand même un vécu et des expériences à la fois matériel(les) ou non.
    • ex. 1: un chasseur peut très bien savoir comment tirer à l’arc.
    • ex. 2: un informaticien a fait sa carrière avec l’ordinateur.
    • ex. 3: un chevalier connaît très bien le cheval.
  • Celui qui n’a pas ces vécus a peut-être un malus de base pour l’équipement avec lequel il se retrouve à devoir manipuler. Celui qui a un vécu et qui se retrouve avec un équipement de base va alors faire un test de base.
  • Pour un équipement particulièrement de bonne qualité ça va aider, celui qui sait s’en servir, en lui donnant un bonus plus ou moins grand dans un ou plusieurs domaines en particulier.
    • ex. 1: s’il se retrouve avec un arc elfique, il se trouve qu’il peut tirer sur plusieurs cibles à la fois, ses malus se retrouvant réduits, voir annulés.
    • ex. 2: l’ordinateur est de dernier cris, l’informaticien est prêt à lancer plusieurs programmes en même temps pour gérer la façon dont il va devoir pirater le high-level site gouvernemental.
    • ex. 3: le chevalier n’avait jamais pu avoir un tel cheval. Aujourd’hui il va pouvoir se battre contre des piétailles ou remporter le tournoi.
  • Si les systèmes sont avec des défauts/avantages, alors ça peut tout simplement passer dedans.*

Certains (comme à l’accoutumé) vont vouloir me dire que « ouai mais en même temps si j’ai pas l’avantage, je vais faire comment? Alors que si je pouvais acheter l’équipement, ça serait au top! » Je répondrai donc ceci: Dans les histoires connus des autres médias, les personnages n’ont que peu de rapport avec des objets. Ils vont s’adapter sur l’instant à ce qu’ils trouvent. Mais si certains on un petit quelque chose de particulier, cet objet fera partie même du personnage, qui les définit… cela vous semble fou? Mais réfléchissez un peu. Indiana Jones sans son fouet? Gimli sans sa hache? Michael Knight sans KITT? Saito sans son oeil de sniper qu’il est? Lorsqu’ils s’en trouvent séparer (ce qui peut arriver en cours de partie) ils finissent toujours par avoir à les récupérer ou à les remplacer. Ce ne sont alors plus des objets, des possessions, mais des éléments définissant même les personnages. Le reste ne serait alors pas ce qui définit réellement le personnage, mais plutôt des éléments à « dépenser ».

Voilà, dites moi donc ce que vous en pensez.

PS: oui soyons honnêtes, j’ai au moins deux systèmes de jeux en tête, celui de WoD2 et Savage Worlds.

*D’ailleurs si je peux me permettre, suivant le système de jeu, il s’agit aussi de devoir acheter avec « des sous » un endroit où se loger, un style de vie à avoir, etc. Pourquoi ne pas les faire passer aussi dans des défauts/avantages?

Bonjour camarade rôlistes!
il se trouve que je me pose la question suivante, ou plutôt que je me la repose, et que je pense qu’il serait intéressant d’avoir les avis des autres, à savoir vous:

Citation :
« Le fait d’avoir une campagne, courte, moyenne ou longue, où la problématique est d’organiser une mission/un/projet/un but est-il envisageable/pertinent? »

Ce que j’entend par là, ce serait donc de savoir s’il est possible de jouer une campagne où chaque scénario serait de vouloir, de tenter d’obtenir un élément (information, matériel, allié, etc.) qui permettrait d’accomplir un but précis et de le résoudre.

Un exemple serait de mettre la main sur un organisateur terroriste dirigeant d’une secte pour empêcher de nuire à la société (cf. GITS première saison).
Un autre serait de trouver un moyen de libérer l’amour de sa vie de la conspiration politique dans laquelle elle a du s’engager ou de venger la mort de son père (cf.Princess Bride).

Chaque projet, idée, rêve serait alors confronté à des obstacles et des éléments annexes. Voilà, dites moi ce que vous en pensez.

Farscape-001-003'

Voilà, je crois que je teste un peu ce que j’ai l’intention de faire depuis un moment, à savoir traduire les comics de Farescape. Ca n’a jamais été fait pour autant que je sache et ça m’éclate de toute façon. Bref, voilà juste une page, à vous de me dire ce que vous pouvez en penser.

Farscape-001-002'

ps: j’ai fait ça vite

Bon ben voilà!

Rhalalalalala!

100_7591

Voilà des idées qui s’insèrent dans ma tête, des problématiques intéressantes qui s’y manifestent, des inspirations de folies qui viennent s’exprimer… des univers que je vais adapter les uns avec les autres (mais pas que ceux-là) pour une création/adaptation tout à fait personnelle. Je prendrai mon temps, mais vais y travailler.

Ca et Hellfrost, on peut dire que Savage Worlds vit bien!

 

 

 

 

 

 

 

Mais où sont donc Werewolf et Changeling? Ah oui, ils sont encore là, cachés derrière la forêt, mais toujours vivant et n’attendant qu’à se réveiller…

Voici donc les termes de Savage Worlds divers et variés traduits en français. Ca vous permettra de savoir ce qui est intéressant pour les jeux auxquels vous jouez sans qu’ils aient été traduits.

SW-Termes vf-vo1.0

Il est possible qu’il y ait des manques, auquel cas j’ajouterai dès que, et ceux qui voient des erreurs ou des oublies, qu’ils n’hésitent pas à m’en faire part pour que j’ajoute et corrige.

J’ajouterai plus tard les termes qui n’ont pas été traduit et que j’aurai trouvé dans différents jeux. Ces termes sont évidemment ceux qui m’intéressent dans mon propre univers et adaptations, mais je pense qu’il y en aurait d’autres tout aussi intéressants.

Profitez bien et amusez vous bien!
Semper Ludis

Oui, voilà quelque chose de vraiment génial!
Oui, oui! Les Tontons Flingueurs, voilà une flim qui, malgré tant d’ancienneté, reste bon à voir et à apprécier.
Cette scène est une des meilleures, alors faites vous plaisir.

La Cuisine

Voilà, j’ai donc fini de lire ce livre de Terry Pratchett.
C’est le 28ème numéro en français des Annales du Disque Monde. On voit ici une façon de décrire, toujours dans cet univers fou et hilarant de médiéval-fantasy, la vie dans l’armée, le pouvoir de l’information et l’acceptation des femmes dans la société et particulièrement dans l’armée. En dehors de la plus grande partie des personnage principaux, on voit ici peu de magie et d’éléments y étant liés. Mais une fois de plus on peut dire que ce qui est fait par l’auteur est on ne peut plus cohérent (dans un univers comme celui-là bien entendu).
Je sais ce que je dis n’aide pas beaucoup, mais croyez moi, n’hésitez pas un instant, lisez le!